Une galette aux noisettes d’exception : découvrez la « Drôme-Ardèche »

L’épiphanie de cette année est très particulière pour la pâtisserie Christian qui, pour la première fois depuis sa création, a eu l’occasion de travailler avec des noisettes françaises ! Un produit d’exception qui méritait une recette à la hauteur. Christophe et ses équipes ont décidé d’utiliser cet or brun dans une recette de galette des rois.

Des années de recherche 

Chaque année pour l’épiphanie, la Pâtisserie Christian vous propose des parfums savamment pensés et associés pour ses galettes des rois. Amande, chocolat d’Equateur, pommes caramélisées…Suffisamment de déclinaisons pour tirer les rois tous les jours de la semaine. Mais l’une d’elle en particulier a concentré toute l’attention de son créateur durant des mois, voire des années : la Drôme-Ardèche. Pourquoi tant de passion autour de cette galette ? La provenance de son ingrédient principal, la noisette.  

Une recette gourmande, raffinée et pleine de subtilité 

Christophe a en effet cette année eu la chance de cuisiner des noisettes locales, provenant de la région Auvergne-Rhône-Alpes, une denrée rare quand on sait que celle que l’on trouve sur nos étales provient quasiment exclusivement de Turquie ou d’Italie. Tout est parti d’une rencontre entre deux passionnés. Il y a un an, notre chocolatier s’est rapproché de Jean-François Morin, père de Franck Morin, l’un des Ecabosseurs, et a mis la main sur ces petites pépites. Lui-même chocolatier, Jean-François Morin cultive ses propres noisettes à Donzère, en Drôme provençale. Après trois ans de recherche acharnée, la précieuse noisette française récoltée en septembre 2017 se retrouve donc dans les cuisines de la pâtisserie Christian pour une recette pleine de promesses.

Deux produits d’exception  

La Drôme-Ardèche est composée d’un praliné obtenu avec une noisette cuite à basse température avec du sucre de canne bio. La mixture gagne en puissance grâce à une poudre de noisettes, ces dernières ayant été très grossièrement broyées afin d’en préserver tous les arômes. Le tout est ensuite mélangé à de la purée de marron et de la crème pâtissière. Notre passionné voulait absolument lier deux produits proches géographiquement pour un produit cohérent et exceptionnel, c’est pourquoi il a associé ses noisettes à des marrons récoltés en Ardèche. Après des premiers tests, Christophe a ajusté sa recette et la cuisson de cet or brun. La galette est désormais en vente en boutique. Et n’oubliez pas, lorsque vous découvrirez la fève que nous avons dissimulée dans chaque galette, immortalisez ce moment. En postant votre photo sur notre page Facebook, vous pourrez peut-être gagner une surprise Christian. Et pour en apprendre plus sur ces petites pièces en céramique, lisez notre article « La genèse des fèves Christian, signées Héloïse Guérineau« .