Pâques : entre tradition séculaire et intensité contemporaine

Fête religieuse chrétienne ou célébration du printemps, les fêtes de Pâques occupent une place toute particulière dans le cœur des Alsaciens. Sans doute parce que Pâques se célèbre avant tout en famille, autour d’une belle table et dans le partage des traditions.

Une fête qui se prépare

En Alsace, la préparation des fêtes de Pâques prend des allures d’œuvre collective. Les jours précédents sont synonymes d’un regain d’énergie et de renouveau dans chaque foyer. Après le traditionnel « Osterputz » (équivalent local du nettoyage de printemps), les familles alsaciennes arrangent des œufs aux couleurs chatoyantes sur un arbuste du jardin ou sur quelques branches de noisetier ou de forsythia disposées dans un vase.
C’est « l’Arbre de Pâques ».
Pendant ce temps, les plus jeunes préparent un nid douillet recouvert de mousse, piqué de brindilles et agrémenté de rubans colorés pour accueillir…. le Lapin de Pâques !

L’origine de nos traditions…

En effet, alors que les enfants de France et de Navarre scrutent le ciel, impatients d’y apercevoir les cloches venues de Rome ; en Alsace les enfants guettent le sous-bois…
Car c’est bien un lapin qui œuvre ici à satisfaire les gourmands de tous âges ! L’origine de cette curiosité zoologique n’est pas établie avec certitude. La coutume de l’échange des œufs de Pâques remonterait au XVe siècle. Il était alors d’usage de s’offrir des œufs, symboles de fertilité et de renouveau de la vie, associés au Printemps.
Parallèlement, chez nos voisins germaniques, Ostara, déesse de la fécondité, souvent représentée au côté d’un lapin, était fêtée à l’équinoxe du printemps. Il n’en a guère fallu plus, pour qu’une heureuse méprise populaire associe ces deux symboles, permettant ainsi au lapin alsacien de pondre des œufs…. Œufs en chocolat, au cœur crémeux de ganache fondante ou fourrés d’autres saveurs intenses… de préférence !

… et de nos gourmandises !

Et quand il s’agit de chocolat, de créations d’exception ou de perpétuer le patrimoine gourmand alsacien, la Maison Christian n’est jamais bien loin ! Les talents s’affairent au labo depuis plusieurs semaines pour élaborer d’éphémères et audacieuses créations d’inspiration pascale, mais aussi pour décliner l’emblématique et traditionnel Lammele alsacien. Ce biscuit à génoise moelleux, en forme d’agneau pascal, saupoudré d’un nuage de sucre glace et décoré d’un ruban rouge est partagé par les convives le dimanche de
Pâques. Les matières premières brutes, savamment sélectionnées par le Chef lui-même et une recette peaufinée depuis des décennies sont la promesse gustative de retrouver la vraie saveur du Lammele de votre enfance.
À la douceur de ces parfums d’antan, vous pourrez ajouter une touche de croquant et d’intensité en disposant sur votre table (ou dans votre jardin si notre microclimat alsacien le permet) les créations en chocolat de la Maison Christian. Les notes aromatiques des pièces moulées au labo, fruits de subtils mélanges de cacao aux origines lointaines et de recettes gardées secrètes vous transporteront dans un voyage des sens, entre délicatesse et puissance, entre plaisirs d’enfance et intensité du moment…

Poursuivez votre lecture

Horaires exceptionnels

  • Rue Mercière : nous serons fermés les lundis du 3 février au 30 mars.

Boutiques

  • Rue de l'Outre : ouvert de 7h00 à 18h30, fermé le lundi et dimanche.
  • Rue Mercière : ouvert de 7h00 à 18h30, fermé le dimanche.


Salons de thé

  • Rue de l'Outre : ouvert de 7h00 à 18h00, fermé le lundi et dimanche.
  • Rue Mercière : ouvert de 7h00 à 18h00, fermé le dimanche.
Nous ne prenons pas de réservation.

téléphone : 03 88 32 04 41 12 rue de l’Outre, au coeur de l'Alsace, à Strasbourg

Suivez-nous